Par ces mots, Claude AUFORT, maire de TRIGNAC, exprimait l’enthousiasme puis la déception ressentis ces derniers mois quand, soutenant les sapeurs-pompiers de sa commune, il préparait, pour le 26 septembre, une belle fête sur les bords de l’étang de l’Emprunt, site prévu pour l’organisation du 122ème Congrès des sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique.

Avant lui, Laurent DENOUAL, chef du centre de secours, avait accueilli ses collègues et les autorités en leur disant que, jusqu’au bout, les pompiers et la municipalité de TRIGNAC n’avaient rien lâché : « en juin, tout était encore possible ».

En cette matinée si spéciale, outre la crise sanitaire, des sujets brûlants d’actualité ont été abordés, en présence du contrôleur général Laurent FERLAY et Didier MARTIN, nouveau Préfet de Loire-Atlantique, notamment les agressions envers les sapeurs-pompiers ; dans son allocution, Philippe GROSVALET, président du C.A.S.D.I.S. et président du Conseil Départemental a déclaré : « Qui aurait pu imaginer que nous soyons obligés un jour d’équiper nos sapeurs-pompiers de gilets pare-balles ou anti-lacérations ?« .

Jean-Claude JOUANO, président de l’UDSP 44, Après avoir remis la médaille de l’Udsp 44 monsieur le maire de Trignac, a tenu à faire part du soutien indéfectible du réseau associatif envers les sapeurs-pompiers et leurs familles en difficulté, aujourd’hui plus que jamais. Concernant les amicales, à l’instar de la Fédération Nationale des Sapeurs-pompiers de France, il a été décidé de ne pas appliquer la légère augmentation de la cotisation annuelle qui était envisagée.

Temps forts de cette matinée : l’hommage aux sapeurs-pompiers décédés, moment intense, au son du clairon de la fanfare de Fay de Bretagne, et la passation du drapeau de l’UDSP transmis pour une année, des mains de la garde de VIGNEUX de BRETAGNE à celle de TRIGNAC par Jean-Claude JOUANO, avec le message d’usage.

Les petits canards briérons et la population n’auront pas vu défiler les personnels en tenue et les camions rouges,

mais pour les consoler Philippe GROSVALET l’a promis « quand nous serons débarrassés du virus,

nous organiserons une grande fête à Trignac« . Ce serait dommage que CANARIX, la mascotte, n’aie pas l’occasion de remettre sa tenue…

Oui, RÊVONS en des jours meilleurs et faisons en sorte que la convivialité aujourd’hui masquée soit préservée, quoiqu’il arrive ! A nous peut-être d’inventer un autre modèle qui garantisse la cohésion, la solidarité et le lien social, indispensables à notre corporation.

En attendant, un grand merci aux pompiers de TRIGNAC, à Laurent et à Jérémie, pour leur accueil et pour la parfaite organisation de ce 122ème congrès.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.